American ExpressAmerican ExpressAmerican ExpressAmerican ExpressAmerican Express
CanadaAutre pays
Français

Comment démarrer un blogue culinaire : 8 conseils pour réussir

Si vous aimez étudier des recettes le jour et que vous rêvez à de nouveaux plats la nuit, vous pourriez envisager de mettre sur pied votre blogue culinaire. Il est vrai qu’il existe déjà beaucoup de blogues culinaires, mais il reste toujours de la place pour en ajouter de nouveaux, surtout s’ils sont inspirants et pleins de fraîcheur. Que vous désiriez commencer à écrire sur la cuisine végétalienne ou santé ou à propos d’un autre sujet qui vous tient à cœur dans le domaine de l’alimentation, sachez qu’il est facile de vous y mettre. Voici notre recette pour démarrer un blogue culinaire.

29 octobre 2020 dans Vie

Couple eating popcorn in bed

Conseil no 1 pour les blogues culinaires : trouvez votre créneau

Votre « créneau » est simplement une autre façon de dire votre « domaine d’intérêt ». Vous pouvez bien sûr choisir d’être généraliste et de publier ce que vous voulez, mais le secteur des recettes générales est déjà bien rempli. Au sein de votre créneau, vous avez de bonnes chances de vous distinguer – et de ne jamais vous ennuyer.

 

Pour découvrir le vôtre, prenez le temps de dresser une liste de vos forces culinaires. Est-ce que votre famille et vos amis s’extasient devant vos desserts végétaliens? Vous pourriez songer à écrire un blogue sur l’alimentation végétalienne. Est-ce que la nutrition vous passionne? Un blogue traitant d’alimentation saine pourrait attirer des gens comme vous. Les recettes des années 1950 vous obsèdent? Optez pour une ambiance rétro. Si vous inspirez votre lectorat, il reviendra souvent consulter votre blogue et vous vous constituerez un public fidèle.

Conseil no 2 pour les blogues culinaires : étudiez vos concurrents

Maintenant que vous avez trouvé votre créneau, il est temps d’examiner les autres blogues culinaires traitant du même sujet que le vôtre. Recherchez votre domaine d’intérêt sur Internet, par exemple « blogues culinaires végétaliens », et cliquez sur les 5 ou 10 premiers résultats. Posez-vous ensuite ces questions :

 

  • Qu’aimez-vous à propos de ces blogues culinaires à succès?
  • Qu’est-ce qui vous déplaît?
  • Leur stratégie de marque (c.-à-d. leur impact émotionnel) est-elle claire ou entraîne-t-elle de la confusion?
  • Les éléments visuels (photos, couleurs, logos) sont-ils cohérents ou hétéroclites?
  • Le site est-il convivial ou bien vous avez de la difficulté à vous y retrouver?
  • L’expérience générale sur le blogue est-elle agréable? Si elle ne l’est pas, que changeriez-vous?

 

Servez-vous de vos réponses pour déterminer comment votre nouveau blogue culinaire se démarquera de la concurrence. Trouvez comment vous y prendre pour montrer vos forces et créer un site Web sur lequel vous et vos lecteurs voudrez revenir.

Conseil no 3 pour les blogues culinaires : trouvez la plateforme appropriée

Avant d’explorer le côté technique, une petite leçon de terminologie s’impose. Apprenez les termes suivants avant de magasiner.

 

  • Plateforme : un système qui sert à gérer votre contenu (souvent appelé, sans grande surprise, « système de gestion de contenu » ou « SGC »).
  • Hébergement Web : une entreprise (également appelée « hébergeur ») qui rend possible l’« existence » de votre blogue sur Internet et qui stocke tous vos fichiers.
  • Nom de domaine : l’adresse « www » ou l’URL de votre blogue culinaire (par exemple, blogueculinaire.com).

Le meilleur moyen de choisir une plateforme est de vous demander si vous avez confiance en vos compétences en matière de gestion de site Web. Si vous vous sentez à l’aise de télécharger une plateforme pour votre blogue, de le téléverser sur un hébergeur et d’en gérer vous-même la sauvegarde et la sécurité, cette méthode vous accordera davantage de contrôle sur l’aspect, la convivialité et le rendement de votre blogue culinaire. L’hébergeur Web peut aussi généralement vous aider à enregistrer le nom de domaine de votre blogue.

 

Si tout ceci vous donne la migraine, ne vous inquiétez pas! De nombreuses plateformes peuvent gérer pour vous l’hébergement, le stockage, la sécurité et tous les autres aspects relatifs à votre blogue moyennant un tarif tout-en-un. (En portant les frais à votre Carte American Express inscrite au programme Points-privilègesMD, vous pourriez obtenir des points sur vos achats admissibles.)

 

Comment faire pour démarrer gratuitement un blogue culinaire? Plusieurs plateformes proposent un niveau d’introduction. Cependant, les forfaits gratuits présentent deux inconvénients : un espace de stockage limité (que les photos de plats peuvent remplir rapidement) et des options restreintes en matière d’aspect et de convivialité. Néanmoins, les plateformes gratuites représentent une façon sans risque de mettre le processus à l’essai. De nombreuses plateformes payantes offrent une période d’essai gratuite, ce qui vous permet de tester votre blogue culinaire sur leur système avant de vous engager.

Conseil no 4 pour les blogues culinaires : choisissez un nom accrocheur

Le nom de votre blogue culinaire devrait refléter votre stratégie de marque ou l’impact émotionnel que vous désirez produire sur votre public. Il peut être astucieux ou drôle, ou représenter une déclaration simple. Assurez-vous que le nom de votre blogue soit facile à écrire et à retenir. Et, par-dessus tout, choisissez-en un que vous aimez. Un nom unique que personne d’autre n’utilise pour son propre blogue culinaire représente un avantage, car il permet d’éviter toute confusion. La simplicité est à privilégier : évitez les traits d’union ou les chiffres, et n’oubliez pas que plus le nom est court, plus il est facile à retenir.

 

Vous devriez également envisager d’utiliser le nom de votre blogue culinaire sur les plateformes de médias sociaux. Tentez de conserver le même nom d’utilisateur partout afin que les gens sachent qu’il s’agit de vous.

Conseil no 5 pour les blogues culinaires : trouvez le lectorat que vous voulez

Une bonne façon de partager votre contenu et de trouver des lecteurs lorsque vous démarrez un blogue culinaire est de publier sur les plateformes de médias sociaux. N’oubliez pas d’utiliser des mots-clics que votre public cible suit peut-être déjà, comme #cuisinesanté, #nourriturevégé, #boulangerie ou #cuisinedusudestasiatique. Il peut être judicieux de publier des commentaires sur d’autres comptes de médias sociaux en vous connectant sous le nom d’utilisateur de votre blogue culinaire. Créer un blogue culinaire à succès, ce n’est pas uniquement une question de publier vos histoires – c’est aussi une façon de créer des liens avec vos lecteurs et les autres blogueurs culinaires. Après tout, Internet n’est qu’une grande communauté, alors pourquoi ne pas faire preuve de bon voisinage?

 

Pour faire en sorte que les gens reviennent consulter votre blogue culinaire, vous pouvez aussi leur proposer de s’inscrire à votre infolettre. Celle-ci pourrait simplement contenir un extrait d’un de vos articles sur lequel vos lecteurs pourraient cliquer pour en lire davantage sur votre blogue. Vous pourriez également leur présenter un article complet pour leur donner un avant-goût de votre blogue. Ces deux approches fonctionnent bien.

Conseil no 6 pour les blogues culinaires : définissez vos objectifs et évaluez-les

Avoir du succès avec votre blogue culinaire peut signifier différentes choses. La plupart des blogues et des sites Web se basent sur le trafic, ou le nombre de visiteurs, pour mesurer leur succès. En temps normal, vous n’obtiendrez pas des dizaines de milliers de visiteurs du jour au lendemain. Toutefois, une augmentation constante de votre lectorat mois après mois constitue un objectif réaliste. La plateforme que vous avez choisie peut offrir des outils d’analyse qui vous aideront à connaître le nombre de visiteurs sur votre blogue culinaire, de même que leur provenance.

 

Prime : Vous pouvez réutiliser vos anciens articles comme matériel promotionnel afin d’augmenter le trafic vers votre blogue. Par exemple, si vous avez publié une délicieuse recette de biscuits plus tôt dans l’année, faites-en la promotion pendant la période des Fêtes, alors que les lecteurs recherchent activement ce genre de contenu.

Conseil no 7 pour les blogues culinaires : créez du contenu intéressant

Votre lectorat s’attend à ce que le contenu que vous publiez sur votre blogue culinaire soit fiable. Vous devez donc vous concentrer sur la base, comme l’orthographe et la grammaire, et vous assurer que les renseignements que vous écrivez à propos des gens, des produits ou d’autres sujets sont exacts. Les blogues culinaires à succès obtiennent de bons résultats, car les lecteurs ont appris à leur faire confiance en raison de leurs recettes qui fonctionnent et qui sont savoureuses. Les recettes de qualité possèdent généralement ces points communs :

 

  • une liste d’ingrédients organisée qui contient des mesures précises (écrivez à la fois les mesures métriques et impériales pour vous aider à élargir le public de votre blogue culinaire au-delà des frontières canadiennes);
  • des instructions détaillées qui guident les lecteurs à chaque étape;
  • des ingrédients qui concordent avec les instructions et vice-versa;
  • une photo qui met en valeur le produit fini;
  • des résultats que les lecteurs peuvent facilement reproduire à la maison.

 

Essayez vos recettes encore et encore afin de donner le goût à vos lecteurs d’en avoir davantage. Pour vous faciliter la tâche, la Carte CobaltMC American Express vous permet d’obtenir 5 fois les points sur les achats admissibles d’articles d’épicerie au Canada, jusqu’à concurrence de 30 000 $ par année1.

Conseil no 8 pour les blogues culinaires : établissez un calendrier de publication qui vous convient

Déterminez combien de temps il vous faut pour élaborer une nouvelle recette, l’essayer, la rédiger selon le modèle de votre blogue, modifier et téléverser les photos et écrire une publication amicale pour l’accompagner. Est-ce possible de le faire chaque semaine? Ou est-ce qu’un rythme de publication mensuel serait plus réaliste?

 

Il y a aussi tout l’aspect promotionnel, comme le partage de la nouvelle publication de votre blogue culinaire dans les médias sociaux ou l’envoi d’une infolettre. Pouvez-vous le faire chaque jour? Chaque semaine?

 

N’oubliez pas les jours fériés, les congés de maladie et les congés en raison d’événements imprévus. En créant un flux de travail qui vous permettra de publier du contenu frais et qui s’insérera dans votre style de vie sans vous épuiser, vous serez sur la bonne voie pour créer un blogue culinaire à succès!

Explorez nos Cartes

American Express offre un éventail de Cartes qui procurent des récompenses et des avantages adaptés à votre style de vie et à vos intérêts.