Start of menu
Close Menu

Cinq principales tendances de consommation pour les propriétaires d’entreprises canadiennes

Les comportements des consommateurs canadiens sont en constante évolution. Les nouvelles tendances apparaissent rapidement, certaines de façon durable alors que d’autres semblent se volatiliser du jour au lendemain. Toutes influencent les marchés commerciaux, qui influencent à leur tour les entreprises partout au pays. Voici cinq tendances de consommation accompagnées d’analyses commerciales supplémentaires qui peuvent vous aider à vous adapter aux changements et à planifier une croissance évolutive.

N° 1 L’économie canadienne continue de se redresser à un rythme soutenu


C’est une bonne nouvelle, et bien qu’on ne puisse espérer un rétablissement complet du jour au lendemain, des signes de progrès stable promettent des jours meilleurs pour le Canada. Le dernier trimestre de 2012 a permis de finir l’année en beauté, avec une augmentation des dépenses de 3,45 % par rapport à 20111. Après un plongeon en 2009, le PIB canadien a également grimpé sans relâche, atteignant 1,7 milliard de dollars en 20112.

Analyses et conseils commerciaux : Le ralentissement économique est en train de se renverser, mais le climat actuel continue à inspirer de la prudence aux consommateurs. À présent, il faut surtout être attentif et savoir s’adapter afin de répondre aux nouveaux besoins et aux nouvelles habitudes et valeurs des consommateurs. Cela peut supposer la création d’un nouveau calendrier des ventes ou d’un nouveau programme de fidélisation ou encore la mise en commun des ressources avec d’autres propriétaires d’entreprise pour des offres et des événements co-commandités.

N° 2 Certains comportements de consommateurs « plus économes » ne sont pas prêts de disparaître.

Le fait que de nombreux Canadiens se soient rapidement adaptés à la crise économique en réduisant les dépenses non-essentielles n’est un secret pour personne. Ils ont aussi trouvé le moyen de rendre ces dépenses plus abordables en développant des pratiques telles que les repas de spécialité à domicile ou encore les projets de bricolage à la maison2. Et comme les consommateurs canadiens ont apprécié l’expérience, ces nouveaux comportements sont susceptibles de devenir légion.

Analyses et conseils commerciaux : Les habitudes ont la vie dure, et dans ce cas, elles ont généré une panoplie de nouveaux intérêts spécialisés. Et ces derniers peuvent s’avérer très rentables. Profitez-en pour repenser l’inventaire de votre entreprise ou les services que celle-ci propose et pour chercher des façons de stimuler les ventes associées à ces comportements. Les quincailleries peuvent réapprovisionner leurs stocks de luminaires décoratifs, tandis que les attractions touristiques peuvent offrir des forfaits qui répondent aux intérêts des clients locaux.

N° 3 La génération Y investit davantage dans les articles de luxe.

Des articles de créateurs de mode à l’électronique, en passant par les voyages et la gastronomie, la génération Y prend de plus en plus goût aux produits de luxe. Ses dépenses dans cette catégorie connaissent une hausse importante : entre 2009 et 2011, les achats de produits de mode ont augmenté de 33 %, les achats de voyages de 74 % et les dépenses dans les restaurants gastronomiques de 102 %2.

Analyses et conseils commerciaux : Traditionnellement, les produits de luxe ciblent les consommateurs aisés. Cela va de soi étant donné qu’ils disposent du revenu nécessaire aux achats courants coûteux. Mais comme la génération Y dépense davantage pour les produits de luxe, elle est en voie de devenir un public cible clé. Les entreprises qui vendent des produits de luxe peuvent mettre à profit le marketing s’adressant à la génération Y (pensez téléphones intelligents, médias sociaux et placement d’annonces dans les endroits branchés locaux).

N° 4 Le multiculturalisme canadien donne naissance à des marchés à créneaux

Le Canada accueille des citoyens dont le patrimoine s’étend à tous les coins de la planète. Cette diversité culturelle enrichit tous les aspects de la société, y compris le commerce. Les consommateurs ressentent le besoin et le désir de se procurer toute une variété de produits, des cosmétiques aux aliments et aux boissons en passant par les articles de maison et plus encore2. Au fur et à mesure que ces besoins prennent de l’ampleur, ils peuvent également capter l’attention des marchés grand public. Un article propre à un créneau peut se répandre rapidement et devenir populaire. Qui dirait non à un plat de sushis ou de cari?

Analyses et conseils commerciaux : Où que vous soyez au Canada, il est très probable que la diversité culturelle fleurisse autour de vous. Il peut s’avérer payant de réexaminer votre démographie locale afin d’envisager la rentabilité éventuelle d’un changement de l’inventaire. En ce qui concerne les entreprises axées sur les services, les campagnes ciblant des groupes culturels spécifiques pourraient ouvrir la porte à un tout nouveau groupe de consommateurs.

N° 5 Les recherches avant l’achat se font principalement par voie numérique.

Les consommateurs se tournent avant tout vers la recherche en ligne avant d’acheter2. Typiquement, ils étudient les paramètres du produit, lisent les commentaires des consommateurs et comparent les prix en ligne. Et avec la prolifération des téléphones intelligents, cette activité se déroule en grande partie sur les appareils mobiles.

Analyses et conseils commerciaux : La réputation sur Internet est un facteur très important pour les consommateurs qui choisissent un produit et l’endroit ou ils vont l’acheter. Et tandis que le prix reste le facteur phare des décisions d’achat, les avis que d’autres clients ont publiés au sujet de l’entreprise sont loin d’être négligés. Il est important de concentrer vos efforts numériques dans deux domaines : 1. Assurez-vous que votre site Web fonctionne correctement et qu’il contient des renseignements pertinents sur les produits, et 2. Suivez régulièrement les avis des utilisateurs et faites votre possible pour faire amende honorable auprès des clients mécontents. Dans certains cas, ces derniers vont retirer leurs critiques négatives ou les modifier. Si vous gérez bien ces deux éléments, la prochaine étape à franchir réside certainement dans l’optimisation mobile et dans les applications mobiles.

Références
1 Solutions Moneris. « Q4 2012: Canadian consumer spending continued to grow » (4e trimestre de 2012 : Les dépenses des consommateurs canadiens ne cessent de croître) Canada Newswire. 14 janvier 2013.
2Euromonitor International. « Consumer Lifestyles in Canada » (Modes de vie des consommateurs au Canada) Passport. Novembre 2012